L’ingrédient principal, voire unique, de la compote de pommes est la … pomme ! Mais faut-il encore choisir la bonne pomme (sans jeu de mot), en Belgique (heu … en fait, pour moi *), il n’y a qu’une seule variété de pomme faisant l’affaire : la Belle de Boskoop, affectueusement appelée la Boskoop. Dans les pays autres que les Pays Plats, on la trouve sous les sobriquets de Reinette de Montfort, Goldreinette, Reinette de Montreuse.

Cette variété est idéale pour accompagner les boulets à la liégeoise ou le poulet du dimanche car son acidité tranche avec la douceur de ces plats.

Comment préparer une compote de pommes ?

  • Epluchez et découpez grossièrement en morceaux les pommes
  • Déposez-les dans une casserole
  • Mouillez avec un peu d’eau (sur une hauteur de 1 à 2 centimètres)
  • Mettez à chauffer doucement (on a le temps, on n’est pas pressé)
  • Remuez et écrasez de temps en temps
  • Couvrez et laisser compoter
  • Au bout d’une heure, votre compote devrait être prête
  • Servez chaud ou froid

La compote de pommes se conserve très bien au congélateur, ce qui est intéressant à savoir puisque la Boskoop n’est disponible que de novembre à février.

* J’ai déjà réalisé des compotes de pommes avec des Court-Pendu, des Reinette étoilée mais le résultat n’est pas le même et ne convient pas pour accompagner les recettes citées ci-dessus. 

 

 

 

Vos commentaires

commentaire