Au moment ou j’écris ses lignes, quelques jours (même plus) sont passés depuis ma visite à Cŏcīna, pourtant le goût de l’Italie transmis par la cuisine d’Antonio est toujours bien ancré sur mes papilles et l’atmosphère de la trattoria bien vivante siffle encore dans mes oreilles.

Tous les jours de la semaine, de 10 à 22 heures, et le samedi soir, le chef Antonio Coppola vous accueille dans son restaurant, si vous aimez le contact, installez-vous au bar de la cuisine ouverte, dans le cas contraire, préférez une table isolée. Ensuite laissez-vous guider par la carte (très courte, peut-être trop courte) composée chaque jour en fonction des arrivages et de la disponibilité des produits. Les plats sont exclusivement réalisés à partir de produits « Made In Italy« , sauf le poisson qui vient d’un grossiste bruxellois.

Le chef, vénitien d’origine, a fait ses classes dans de grandes maisons italiennes aux États-Unis, chez Locanda Locatelli à Londres ou encore à l’Amigo avant de s’installer à « son compte« . Il a une approche simple de la cuisine : peu de manipulation, peu de cuisson, le produit laisse ainsi tout son goût s’exprimer dans l’assiette, une cuisine située entre tradition et gourmandise.

Installé au bout de la « Rue de Washington » (dans le coeur branché d’Ixelles), la Cŏcīna bénéficie du calme du « Parc Tenbosch », tout comme son voisin  l’Atelier de Petrus. Il est fort à parier que ce coin de rue sera très animé lorsque les beaux jours seront revenus.

Nous, on y retournera en été, en automne, en hiver et au printemps pour se laisser une fois encore enivrer par la cuisine et l’accent d’Antonio !

Vos commentaires

commentaire