Lorsque vous rentrez dans Hargimont, en allant vers Rochefort, prenez la première route sur votre gauche, montez pendant quelques centaines de mètres, ne loupez pas le panneau « Truites et Saumons Artisanaux » sur votre droite, prenez le petit chemin, faufilez votre véhicule entre les arbres, vous voilà arrivé à la Pisciculture de la Wamme, la propriété et la fierté d’Alain Schonbrodt.

Dans cette pisciculture, vous trouverez des truites Fario, une race indigène, des truites Arc-en-ciel et des saumons de fontaine, que l’on appelle aussi des ombles, élevés artisanalement et dans le respect du bien-être animal.

Il est frais mon poisson

Alain Schonbrodt ouvre sa première exploitation dans les années 80 à Harsin. En 92, il s’installe sur les bords de la Wamme. Il produit annuellement 6 tonnes de poissons, son étang le plus grand peut en contenir une tonne mais il se limite à 300 kilos, pour obtenir un poisson de meilleur qualité, sain et n’ayant pas « souffert« .

L’autre credo d’Alain Schonbrodt, c’est la fraîcheur : « Je pêche mon poisson le matin pour les commandes du jour et ensuite à la demande … mon stock, il est dans mes étangs« . Son petit truc pour avoir des truites au gout incomparable, c’est de ne pas les nourrir le jour ou elles seront vendues, car la nourriture leur donne un gout fade.

A la Pisciculture de la Wamme, ne vous attendez pas à trouver des poissons à la chaire rouge-orangée, ici, la couleur « saumonée » est donnée naturellement par les gammares présents dans les étangs.

Les recettes de la pisciculture de la Wamme

Alain Schonbrodt mange beaucoup de poisson et pour l’apprécier il a quelques préparations favorites comme l’omble en Belle-Vue ou la truite au gros sel dont je vous donne la recette :

  • Prenez une belle truite arc-en-ciel nettoyée de 800 grammes
  • Roulez-la dans du blanc d’oeuf et ensuite dans du gros sel
  • Posez sur une barbecue bien chaud pendant 10 minutes
  • Cassez la croute
  • Levez les filets et dégustez sur une grosse tranche de pain beurré

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Première rencontre entre Tristan et Jurgen

La pisciculture n’est pas la première et seule passion d’Alain Schonbrodt, il est aussi vétérinaire, il est également consulté sur les questions environnementales par la commune de Marche, il collabore avec des universités et des écoles supérieures sur des programmes de recherche en aquaculture et dans ce cadre, il accueille régulièrement Jurgen Adriaen et Inge Platteaux, deux jeunes chercheurs issus d’Odisee.

Leur projet est de réintroduire la lotte de rivière dans notre alimentation, comme son cousin des mers, ce poisson est reconnu pour son goût très fin. La première étape passe par l’étude de l’évolution des poissons dans un milieu fermé en aquaculture, les résultats pourrait aussi aider à la réintroduction dans nos cours d’eau. La seconde étape consistera à développer avec des artisans locaux des produits de bouche comme la mise en valeur des filets ou la préparation de pâté de foie de lotte. L’étape suivante sera la mise en production et la commercialisation … mais on en est encore loin !

Notre passage à la Pisciculture de la Wamme a permis à Tristan Martin, cuisinier au restaurant Lemonnier à Lavaux-Saint-Anne, de rencontrer le chercheur … il est certain que c’est deux-là vont se revoir souvent pour travailler ensemble sur ce projet.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La pisciculture de la Wamme

Rue Félix Lefèvre n° 61
6900 Hargimont

Pour plus d’information : http://users.skynet.be/fa557152/.

Vos commentaires

commentaire