Le poulet du Général Tso

Mon histoire avec cette recette a commencé lors de la vision du documentaire « The Search For General Tso » diffusé sur Netflix. Si le journaliste était à la recherche du Général Tso, moi je suis parti à la recherche de cette recette ultra-populaire aux États-Unis. Son succès est très certainement du à l’harmonieux mélange de poulets frits et de sauce brune légèrement sucrée et … piquante.

Entre la version de Bernard, de Simon, de Ricardo et de quelques sites américains, ma cuillère a balancé pour au final en sortir une fois encore ma version.

Attention, cette recette va vous demander un peu de temps ! N’y pensez pas si vous n’avez pas au moins un bonne heure devant vous.

Avant de commencer la recette, assurez-vous que tous les ingrédients repris ci-dessous soient bien à portée de main … en plus de demander du temps, l’exécution de la recette demande aussi un peu de coordination ! Mais assurez-vous tout ce travail en vaut la peine.

Les ingrédients pour 4 personnes

  • 450 grammes de poulet découpé en morceaux
  • 1 litre d’huile végétale
  • 25 centilitres de bouillon de volaille
  • 3 oeufs
  • 125 grammes de Maïzena
  • 3 piments oiseaux
  • 3 cuillères à soupe de graines de sésame grillé
  • Sucre brun (ou à défaut du miel)
  • Concentré de tomate
  • Sauce soja claire
  • Sauce Hoisin
  • Vinaigre de riz
  • Huile de sésame
  • Ail frais
  • Gingembre frais
  • Cébettes
  • Poivre

La préparation du poulet du Général Tso

  • Préparez votre pâte à beignet en mélangeant, jusqu’à l’obtention d’une texture homogène, les blancs d’œuf, la maïzena, une cuillère à soupe d’huile et deux cuillères à soupe de sauce soja.
  • Ajoutez-y le poulet.
  • Mélangez et réservez.
  • Préparez la sauce en mélangeant dans un poêlon le bouillon de volaille, une cuillère à soupe de sucre brun, une cuillère à soupe de concentré de tomate, une cuillère à soupe de sauce Hoisin, une cuillère à soupe d’huile de sésame, deux cuillères à soupe de sauce soja et deux cuillères à soupe de vinaigre de riz.
  • Pour épaissir un peu la sauce vous pouvez ajouter une cuillère à café de maïzena dilué dans un tout petit peu d’eau.
  • Portez à ébullition et réservez.
  • Dans l’huile chauffée à 175°, faites frire une première fois les beignets de poulet (par petite quantité) pendant 4 à 5 minutes. Veillez à ce que les beignets ne se touchent pas au risque de vous retrouvez avec une masse peu ragoutante.
  • Une fois tous les beignets frits, sortez-les, égouttez-les et réservez-les.
  • Émincez 2 gousses d’ail, un centimètre de gingembre frais et les piments en ôtant les grains si vous ne voulez pas que cela pique de trop (et si vous ne voulez pas que cela pique du tout, n’en mettez pas).
  • Découpez les cébettes en morceaux de 3 à 4 centimètres.
  • Dans un wok, faites revenir dans un peu d’huile les morceaux de cébette, l’ail, le gingembre et les piments.
  • Ajoutez-y la sauce-bouillon.
  • Portez à ébullition.
  • Laissez mijoter … doucement.
  • Plongez à nouveau dans l’huile chauffée à 175° tous les beignets de poulet pendant 2 à 3 minutes.
  • Égouttez-les.
  • Mélangez-les à la sauce dans le wok.
  • Servez avec du riz blanc, des brocolis … et les graines de sésame que vous aurez fait légèrement griller dans une poêle sur un feu vif.

Si la présentation en bol est plus jolie, elle est moins pratique « pour manger » que le service dans une grande assiette profonde.

Remarques

  • Pour cette recette, préférez les morceaux moins nobles du poulet comme les pattes ou les ailes, comptez 900 grammes de pattes pour obtenir 400 à 500 grammes de chair.
  • Le tour de main utilisé pour frire le poulet est le même que celui utilisé par KFC ou McDonald’s pour préparer leurs célèbres « wings » et « nuggets« .
  • Pour la cuisson des beignets de poulet, le Général Tso préférait l’huile d’arachide … Évitez l’huile d’olive.

Vos commentaires

commentaire