Tag Archives: Gastronomie

Ogst parce que cela ne veut dire !

Pour vous présenter cette nouvelle découverte, je ne vais pas vous ressortir le plan « tourisme » habituel, quoique, car vous allez finir pas ne plus y croire. Par contre si je vous dis que j’ai profité du week-end de montée louveteaux de mes enfants à Tessenderlo pour m’arrêter à Hasselt, je deviens tout de suite plus crédible !

La messe est dite !

Comme bien d’autres chefs avant lui, Pascal Devalkeneer vient d’ouvrir son « comptoir » gourmand : Amen Restaurant, situé dans le quartier très chic d’Ixelles (près de la place Brugmann).

Au vu des 2 étoiles affichées à la porte de son Chalet de la Forêt, l’attente est très grande.

Rooftop 58, un déjeuner sur les toits de Bruxelles

Dans quelques années, le Parking 58, sera remplacé par un bâtiment flambant neuf le Brucity qui abritera entre autre le nouveau centre administratif de la ville de Bruxelles . Mais avant d’en arriver là, AG Real Estate le propriétaire a décidé de marquer le coup sous la forme d’un happening : le Rooftop 58.

Cet espace temporaire situé au dixième étage, sur le toit du parking, est transformé le temps d’un été (du 1 juin au 30 septembre) en terrasse avec vue unique à 360° sur la ville, de l’Atomium à la Grand Place en passant par la Basilique de Koekelberg et le Palais de Justice, … sur cette immense terrasse, on trouve l’Orangerie et le Skybar 58.

Tous au restaurant, tous au Stirwen

Pour les restaurateurs, le printemps est certainement la plus belle des saisons, les légumes primeurs montrent le bout de leurs fanes, les fruits sont tous plus rouges les uns que les autres, sans oublier les poissons et les viandes qui ne demandent qu’à être grillés, mijotés, bref cuisinés.

Vous allez me dire que la morosité ambiante créée par les événements récents ne vous motive pas à vous rendre au restaurant, c’est une erreur car nous devons continuer à vivre et à profiter de ce que la nature nous offre et quel meilleur moyen que de confier cette tâche à des passionnés.

J’ai cuisiné avec Fulvio Pierangelini

Par un beau matin du mois de mai, et à l’invitation du magazine Le Vif et de l’Hôtel Amigo, quelques passionnés de cuisine se sont donnés rendez-vous au marché matinal de Bruxelles (le mabru) pour rencontrer et cuisiner avec le célèbre chef italien Fulvio Pierangelini.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Fulvio Pierangelini, petite présentation rapide : il fut, jusqu’en 2008, le chef du mythique Gamberro Rosso, restaurant toscan doublement étoilé ; son restaurant a été classé à la douzième place du prestigieux The World’s 50 Best Restaurant ; il est l’ami de Ferran Adrià et d’Alain Ducasse ; il est actuellement consultant culinaire pour le groupe hôtelier Rocco Forte ; il est toujours en transit entre Rome, Londres, Munich, Saint-Pétersbourg et Bruxelles.

Une délicieuse journée à Gerpinnes !

Il n’est pas nécessaire de courir à l’autre bout du monde pour être un dépaysé … notre pays regorge d’endroits magnifiques et idéaux pour un moment en amoureux.

Prenez Gerpinnes, comme moi, vous ignoriez sans doute que cela se trouvait à quelques kilomètres de Charleroi. Que ce petit village était charmant, qu’il abritait quelques romantiques chambres d’hôtes, que l’on pouvait se balader dans la campagne environnante en passant par les villages voisins d’Acoz ou de Loverval, parcourir un sentier éco-pédagogique, visiter le moulin banal ou le jardin naturel pilote sans oublier Rolande de Gerpinnes à qui toute la région rend hommage à la Pentecôte au travers d’une procession folklorique, cette procession faisant partie du cycle des célèbres « Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse » et pour les fans de shopping, il y a aussi le « Bultia« .

Comment va Carl Gillain ?

Merci de penser à lui, Carl Gillain va très bien ! L’ancien candidat de Top Chef ne fait pas la une des magazines plus « people » et si vous ne suivez pas attentivement l’actualité gastronomique de notre pays, vous ne savez donc pas qu’il est le chef de deux restaurants namurois : l’Agathopède et le Wine & More.

Nous sommes parti à la rencontre de Carl Gillain, entrevue en trois services.

Le rêve étoilé d’Emily !

Il y a bien longtemps dans une pays merveilleux, la belle Emily rêvait plus que tout au monde de devenir une grande cuisinière. Pour rendre sa fille heureuse, son père, une riche marchand, lui offre une belle auberge située non loin de la boutique familiale.

Emily et son équipe vont y pratiquer une cuisine gastronomique d’inspiration italienne. Malheureusement, la sauce ne prend pas. L’histoire aurait pu en rester là, mais comme dans toutes les belles histoires, il y a toujours une beau prince ! Le nôtre s’appelle Serge Litvine.

Un tout petit Jean-Luc Rabanel …

Si par hasard, vous vous rendez à Arles sachez que Jean-Luc Rabanel y tient une table doublement étoilée, dans la rue des Carmes à quelques pas du Théâtre Antique !