Comment va Carl Gillain ?

Merci de penser à lui, Carl Gillain va très bien ! L’ancien candidat de Top Chef ne fait pas la une des magazines plus « people » et si vous ne suivez pas attentivement l’actualité gastronomique de notre pays, vous ne savez donc pas qu’il est le chef de deux restaurants namurois : l’Agathopède et le Wine & More.

Nous sommes parti à la rencontre de Carl Gillain, entrevue en trois services.

Premier service, le chemin

Si vous venez de Bruxelles ou de Liège, comptez une petite heure pour rejoindre Erpent dans la banlieue de Namur ou se trouve le Wine & More. Si vous ne connaissez pas la commune, ne roulez pas trop vite, l’établissement est situé sur un axe très fréquenté entre des « garages« , des « banques » et des « magasins de chaussures« . Pas de souci de parking, il y a tout ce qu’il faut devant la grande vitrine.

Le Wine & More, c’est d’abord un magasin ou l’on vend du vin, beaucoup de vin et du bon vin ! Le restaurant se cache dans le fond. Si vous arrivez à l’heure du service laissez-vous guider par le bruit des couverts et des casseroles. Installez-vous au bar de la cuisine ouverte ou sur la grande table d’hôte, l’endroit étant très fréquenté prenez la précaution de réserver.

Deuxième service, le diner

Une fois installé, la consultation de la carte se fera rapidement, vous aurez le choix entre un menu 3 services et une petite dizaine de plats à la carte. Si la carte est composée par Carl Gillain, ne comptez pas trop le voir derrière les fourneaux, sauf le lundi. Rassurez-vous, le service est assuré par son ancien second à l’Agothopède, tout est juste et parfaitement exécuté. La carte est changée tous les quinze jours, les plats sont réalisés avec les mêmes produits qu’à l’Agothopède mais la cuisine y est plus simple et rapide, la philosophie est clairement celle de la « bistronomie« .

Pour le vin, partez à l’aventure et choisissez parmi les 800 références et les 20.000 bouteilles ! Le droit de bouchon, de 15 €, est d’application sur toutes les bouteilles du magasin. L’occasion en fin de repas pour « chiller » dans le petit salon en sirotant une bonne bouteille … sans se ruiner.

Bon à savoir et à manger, le midi, le Wine & More propose un plat du jour à 18 €.

Troisième service, l’entretien avec Carl Gillain

Malgré un gros service en cours à l’Agathopède, Carl Gillain est venu dare dare répondre à quelques-unes de nos questions.

Morceaux choisis :

La bonne idée que nous avons eu avec le Wine & More, c’est d’ouvrir un magasin de vin et d’ouvrir également un restaurant. Ensuite, le droit de bouchon permet au amateur de s’éclater en s’offrant un bon repas accompagner d’une bonne bouteille. On peut boire une Côte Rôtie pour 50 € !

Je viens ici le lundi pour m’amuser, pour faire autre chose, comme une récréation … J’envisage d’ailleurs très sérieusement à mettre en place une formule spéciale ce jour là, du genre on vide le frigo ou 6 produits 6 plats.

On forme une belle équipe avec mes associés, on est vraiment complémentaires, on a encore  plein d’idées … A terme, on devrait ouvrir une troisième restaurant qui serait plus dans un genre « Steak House » à l’américaine.

Je voulais être cuisinier pas animateur d’émission de télévision. Grâce à Top Chef, j’ai pu ouvrir rapidement deux restaurants. J’ai fait Top Chef pour avoir un coup de boost.

Top Chef cela reste un rituel, on regarde cela entre potes, entre chefs … c’est moins facile cette année car l’émission est diffusée le mardi, mais on ne manquerait cela pour « rien » au monde !

Carl Gillain, un Top Chef bien dans sa tête et sa cuisine … Si vous passez dans le coin, arrêtez-vous pour boire une verre de bon vin ou manger un bon plat bistronomique !

Vos commentaires

commentaire