Pour les restaurateurs, le printemps est certainement la plus belle des saisons, les légumes primeurs montrent le bout de leurs fanes, les fruits sont tous plus rouges les uns que les autres, sans oublier les poissons et les viandes qui ne demandent qu’à être grillés, mijotés, bref cuisinés.

Vous allez me dire que la morosité ambiante créée par les événements récents ne vous motive pas à vous rendre au restaurant, c’est une erreur car nous devons continuer à vivre et à profiter de ce que la nature nous offre et quel meilleur moyen que de confier cette tâche à des passionnés.

Le Stirwen … nouveau !

Situé à deux pas de la Place Jourdan, célèbre pour ses frites, dans le coeur du quartier européen le Stirwen a connu son heure de gloire sous la houlette de Alain Troubat. avec entre autre un Lièvre à La Royale qui faisait se déplacer les gourmets. Depuis plus d’un an, presque deux même, François-Xavier Lambory et David Rasson officient dans ce Stirwen … nouveau !

François-Xavier, le cuisiner, est ardennais, il a posé ses couteaux dans quelques belles adresses telles que la Maison Marit, le Georges V,  chez Bon-Bon ou encore le  Sea Grill.

« La fonction première d’un restaurant est de nourrir les clients. Ensuite, c’est partager avec eux ma passion pour les beaux produits, les sauces justes et bien faites, avec du goût. Le goût, je pense, est l’essence de la cuisine ! » – François-Xavier Lambory.

David accueille les convives et les guide dans l’association mets et vins. Formé au cercle d’œnologie de Bruxelles, cet ex-sommelier du Sea Grill, de la Villa Lorraine, du Notos et du Bilson’s, est un conseiller particulièrement avisé.

N’ayant pas connu « l’ancienne carte », c’est sans a priori et sans préjugés que j’ai découvert des mises en bouche et des plats gastronomiques empreints de finesse et de légèreté, des saveurs multiples mais des assiettes qui restent simples et faciles à décrypter.

En conclusion

En breton Stirwen signifie « étoile blanche« , il est fort à parier que la prochaine édition des guides gastronomiques mettra à l’honneur cette nouvelle étoile de la cuisine bruxelloise. Alors, allons tous au restaurant et pourquoi pas au Stirwen !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vos commentaires

commentaire