Oula ! Quelle question ! Je peux essayer de vous expliquer comment préparer des ramen, mais des ramen « européanisés », une version rapide, une version pour 4 personnes.

SI vous ne connaissez pas ce plat, je vous invite à le découvrir très rapidement et pour cela je vous renvoie sur un article qui décrit mon expérience chez Samourai Ramen.

C’est parti !

Pour commencer, achetez dans un magasin spécialisé des pâtes à ramen. Ces pâtes à base de farine de blé sont généralement torsadées et de couleur jaune. Comptez 80 grammes par personne. On les cuira à part en respectant les indications du fabriquant.

Le bouillon de nos ramen

Après les pâtes, le bouillon est l’élément essentiel de bons ramen, les cuisiniers japonais mettent jusqu’à deux jours pour préparer un bouillon tonkotsu (à la viande). Si avec notre bouillon, nous n’arriverons pas à rivaliser avec le bouillon des ramen de Hakata, nous allons préparer un plat qui ravira tous nos convives.

Commencez par mettre à chauffer 2 litres d’eau, ajoutez-y 2 cubes de bouillon de volaille. Portez à frémissement. Pendant ce temps, dans un bol, réunissez 1 anis étoilé, 2 cuillères à café d’ail en poudre, 2 cuillères à café de gingembre en poudre, 2 cuillères à soupe de pâte de soja (Miso), 2 cuillères à soupe de sauce soja, 2 cuillères à soupe de Mirin. Ajoutez ce mélange d’épices à votre bouillon frémissant et laissez mijoter. SI votre bouillon manque de goût, forcez sur la pâte de soja et ajoutez un cube de bouillon. Passez. Réservez.

Suggestions … pour plus de goût

  • Préparez votre bouillon le matin et laissez-le infusez.
  • Ajoutez-y un oignon avec la peau et 5 centimètres de gingembre que vous aurez grillé au four à 150° jusqu’à ce qu’ils deviennent « bruns« .
  • Si une carcasse de poulet traine dans votre frigo, ajoutez-la à l’oignon et au gingembre.

Quelle garniture ?

Vous pouvez mettre à peu près tout ce que vous voulez comme garniture dans vos ramen, mais faisons simple avec des champignons de Paris, des carottes, des cébettes, une boite de mais en grain, des œufs et éventuellement un peu de viande.

Coupez en fines lamelles les champignons et des tronçons de 3 à 4 centimètres dans les cébettes. Râpez les carottes. Pour la viande, vous pouvez trancher finement un rôti de porc ou des blancs de poulet laqués. Cuisez les œufs à l’eau pendant 10 minutes (pour qu’ils soient durs).

Et bon appétit, bien sur

Pour le service, prenez de grands bols que vous remplissez avec les pâtes cuites. Ensuite, disposez harmonieusement les garnitures. Mouillez avec le bouillon bien chaud. Terminez avec les cébettes, les œufs coupés en deux et quelques graines de sésame.

Les ramen se mangent avec une grosse cuillère et des baguettes à grand coup de « slurp, slurp, slurp« .

Ramen !

PS : recette en « évolution » …

Vos commentaires

commentaire