Pour réussir les moules à la marinière, il y a deux conditions importantes à respecter : premièrement vous devez choisir de belles grosses moules de Zélande et deuxièmement limiter le temps de cuisson au strict minimum pour qu’elles ne deviennent pas pâteuses, pour qu’elles restant lisses et soyeuses en bouche !

Pour déguster vos moules à la marinière, il y a deux conditions importantes à connaître sur l’accompagnement : premièrement cela se déguste avec des grosses frites et deuxièmement on boit de la bière … et si possible une « pils » !

Les ingrédients pour les moules marinières

  • 2 à 3 kilos de moules de Zélande (pour 4 personnes)
  • 50 centilitres de vin blanc sec
  • 100 grammes de beurre
  • 4 échalotes
  • 1 céleri vert
  • Thym
  • Ail
  • Laurier
  • Persil
  • Poivre
  • Sel

La préparation des moules marinières

  • Formez un bouquet garni avec le thym, le persil et le laurier.
  • Hachez grossièrement les échalotes.
  • Ecrasez l’ail.
  • Dans une grande casserole, faites revenir le bouquet garni, l’ail et les échalotes dans le beurre … sans coloration.
  • Mouillez avec le vin blanc (ou de l’eau).
  • Portez à ébullition.
  • Aux premiers frémissement, ajoutez les moules.
  • Ajoutez le céleri que vous aurez détaillé en morceaux de 1 centimètre.
  • Salez et poivrez.
  • Recouvrez.
  • Faites sauter les moules à l’intérieur de la casserole.
  • Laissez cuire pendant deux à trois minutes.
  • Ouvrez, salez et poivrez.
  • Recouvrez.
  • Faites sauter les moules à l’intérieur de la casserole.
  • Laissez encore cuire pendant 2 à trois minutes.
  • Ouvrez et vérifiez la cuisson des moules.
  • Servez immédiatement !

Et pour accompagner ?

  • Des frites « maison »
  • Comme à Liège avec de la moutarde
  • Comme à Bruxelles avec de la sauce Marolles (une vinaigrette à base de vinaigre de vin, d’eau de cuisson des moules et de moutarde)
  • Comme à Anvers avec de la Mosselsaus (un mélange de vinaigre et de moutarde)

Si vous appréciez les moules, je vous conseille d’essayer les moules à la plancha.

Vos commentaires

commentaire