La soupe Phô

Si l’on croit une légende récente, dispensée dans des cours culinaires bruxellois, la soupe Phô pourrait être un des premiers plats de « cuisine fusion« . La belle histoire voudrait que cela soit un harmonieux mélange entre un bouillon vietnamien millénaire et le pot-au-feu français importé lors des années de colonisation.

Nous ne sommes pas ici pour écrire des histoires mais pour découvrir des recettes, en voici ma version …

La recette de la soupe Phô

Pour 4 personnes. Recette facile. 30 minutes de préparation et 4 à 6 heures de cuisson.

Les ingrédients

  • 2 litres d’eau
  • 350 grammes de « steak » boeuf
  • 400 grammes de plat-de-côte de boeuf
  • 200 grammes de vermicelles chinois
  • 150 grammes de germes de soja
  • 100 grammes de gingembre
  • 25 grammes de sucre roux
  • 3 jeunes oignons
  • 2 oignons
  • 1 citron vert
  • 1 piment rouge
  • Basilic thaï
  • Cannelle
  • Anis étoilé
  • Coriandre
  • Persil piquant (Ngo Gai)
  • Poivre
  • Sucre roux
  • Sel
  • … et du mélange « Phô » !

La préparation

  • Dans un four préchauffé à 150°, colorez pendant 30 à 45 minutes les oignons, le gingembre, l’os à moelle et le plat-de-côte.
  • Versez deux litres d’eau dans une casserole.
  • Ajoutez-y l’os à moelle et le plat-de-côte, le gingembre et les oignons grillés ainsi qu’un bâton de cannelle, l’anis étoilé et une bonne cuillère à soupe de mélange « Phô« .
  • Salez et sucrez (1 à 2 cuillère à soupe, selon votre goût)
  • Laissez mijotez pendant 3 à 4 heures.
  • Écumez si nécessaire.
  • Passez et réservez.
  • Rectifiez l’assaisonnement en sel et en mélange « Phô ».
  • Blanchissez les vermicelles dans de l’eau chaude.
  • Égouttez-les et réservez-les.
  • Émincez les jeunes oignons, réservez dans un bol.
  • Émincez le persil piquant, réservez dans un bol.
  • Émincez le piment rouge, réservez dans un bol.
  • Effeuillez la coriandre, réservez dans un bol.
  • Ciselez le basilic thaï, réservez dans un bol.
  • Découpez le steak « cru » et le plat-de-côte en fines tranches.
  • Pour le dressage, préparez un bol par personne ou vous disposerez dans le fond les vermicelles et les germes de soja cru et ensuite les tranches de boeuf.
  • Versez du bouillon à hauteur.
  • Terminez en parsemant de jeunes oignons, du persil piquant, de la coriandre, du piment, des feuilles de basilic et de quelques gouttes de jus de citron vert.

Remarques

  • Disposez à table des sauces  Hoi Sin et Sambal Oelek pour les personnes voulant corser leur soupe.

Ma recette est librement inspirée de celle que m’a transmise Sergio Moschini et celle que j’ai écouté sur France Info.

Vos commentaires

commentaire