Alex Joseph nous a présenté « Breweb by Nature »

Tout le mois d’octobre 2016, Alex Joseph, le chef de Rouge Tomate, a œuvré au « Brewed by Nature » un restaurant éphémère sponsorisé par InBev. Pour s’y attabler, il fallait obligatoirement réserver sa place par internet comme pour un concert. On recevait ensuite ses tickets et le menu par e-mail. Les plus rapides et les plus chanceux ont même évité le fatidique « sold out » sans équivoque et sans repasse possible !

La Grand Place comme décor

L’expérience gastronomique commençait par l’entrée dans la « Rue Au Beurre« , que les gourmands connaissent pour être à l’endroit où la légende Dandoy a commencé, on se faufilait ensuite dans un petit couloir pour atteindre l’ascenseur « tout en bulles » et gravir les deux étages qui nous séparaient encore de la salle à manger donnant sur la Grand Place. Oui, à défaut de diner aux chandelles, on avait comme décor la plus belle place du monde (après la Place Saint Lambert).

Le décor était d’inspiration africaine avec de grandes herbes et des petits bouquets qui embaumaient l’espace d’une odeur qui vous mettait dans l’ambiance du jour : les céréales.

Alex Joseph en cuisine

Pour Alex Joseph, l’aventure a commencé il y a quelques mois lors de la découverte de Bekoji, un village éthiopien qui a la particularité d’avoir donner naissance à quelques champions sportifs. Leurs formes olympiques viendraient de leur alimentation constituée en partie de l’orge cultivé dans la région.

Inspiré par cette expérience et à la demande d’InBev, Alex Joseph a commencé à travailler sur un menu tout en céréale et en bière, le but étant de faire redécouvrir toutes les facettes de notre breuvage national aux belges que nous sommes.

Si la surprise du menu n’est pas totale, on le connait en recevant les tickets lors de la réservation, Alex Joseph a su trouver les associations, les assaisonnements et les cuissons parfaites pour sublimer presque tous les ingrédients. Le repas débutait avec une Stella Artois servie avec une gaufre d’orge et un sublime foie gras et sa meringue à la Kriek. Venait ensuite un étonnant gaspacho d’endives à la Radler Agrumes. Passons sur le tzatziki revisité pour nous attarder sur les noix de Saint-Jacques à la Leffe Royale et « l’orgetto » aux champignons des bois qui étaient tout simplement délicieux et même étonnant pour le second. N’allez pas croire que préparez de l’orge façon risotto soit simple, j’ai testé et je ne suis même pas arrivé à m’approcher un peu du résultat d’Alex Joseph. S’en suivait une petite pause publicitaire, durant laquelle le chef nous emmenait dans une pièce pour découvrir des plants de houblons et nous expliquer le concept de « Breweb by Nature » tout en remettant le trou normand à la mode avec la dégustation d’une glace aux houblons. Le repas arrivait tout doucement à son terme avec le magret de canard fondant et son beurre brun à la sauge et à la Kriek « reviens-y tellement c’est bon« , servi avec une Triple Karmeliet. Le dessert glacé à l’orge, sans être anecdotique, n’apportait rien de neuf par rapport au trou normand.

Comme on pouvait s’en douter, pour les boissons, « Brewed by Nature » se transforme en « Brewed by InBev » et on ne boit que de la bière. On ne se précipite d’ailleurs pas pour vous offrir de l’eau, nos verres sont restés vides quasi tout le diner, pas plus qu’une repasse en bière (ce qui vaut mieux, peut-être).

La conclusion

Une seconde expérience plus que réussie avec le chef Alex Joseph, vivement la prochaine …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour en savoir plus sur « Breweb By Nature » : www.brewedbynature.be.

 

Vos commentaires

commentaire